L’innovation durable comme moteur de changement

L’innovation durable, c’est cette tendance qui agite le secteur des startups et entreprises depuis quelques années. Avec l’émergence des questions climatiques, de plus en plus de projets tendent à porter des solutions responsables, voire à proposer des idées dédiées à la résolution d’une problématique écologique. À côté de cela, les consommateurs sont de plus en plus soucieux de voir leurs produits et services aborder ces enjeux.

Il est donc temps de se pencher sur la question de l’innovation durable. De quoi s’agit-il ? Comment ce secteur se développe ? Pourquoi est-ce important à prendre en compte dans une stratégie d’entreprise ? Penchons-nous sur ces éléments au cours de cet article !

C’est quoi l’innovation durable ?

L’innovation durable, c’est une stratégie d’entreprise qui prend en compte les concepts liés au développement durable. Ce qui la différencie donc de l’innovation classique, c’est qu’elle ne priorise pas son utilité, mais son impact. L’impact de production de son offre, mais aussi ses apports en termes sociaux et environnementaux.

L’innovation durable est la nouvelle tendance qui promeut le changement doux. Il s’agit d’un marché solide avec 30 000 emplois, 30% de startups sans levées de fonds et 50% de projets dans le secteur environnemental

Changer dans la continuité

Ce domaine vise à proposer des solutions, soit totalement nouvelles, soit de remplacement, améliorant les performances d’un secteur tout en respectant les limites écologiques et sociales. Il ne s’agit pas pour les acteurs de l’innovation durable de révolutionner leur domaine, mais plutôt d’apporter un changement sur le long terme. On veut amener le consommateur à se tourner vers des produits réputés plus respectueux de l’environnement et à rester sur ce choix dans la durée.

Elle se distingue de l’innovation traditionnelle qui, elle, vise à être le plus utile et moderne possible pour accroître le retour économique. Il s’agit d’ailleurs d’un élément intéressant : l’innovation durable se positionne dans un marché où elle accepte l’idée de limites, liées aux ressources de production à disposition, ou encore d’impact à terme. En toute logique, elle amène donc de nouveaux business modèles pour permettre à l’économie de ces entreprises de rester, elle aussi, durable.

Le marché du durable en chiffres

Pour entrer dans le concret, quels exemples d’innovation durable existent ? Il y en a de nombreux. À titre d’exemple, un de nos leaders français est Back Market. Vous les connaissez au travers de leur plateforme de vente de produits reconditionnés. Lancée en 2014, la startup est aujourd’hui une licorne ayant instauré la mode des produits high-tech seconde main, favorisant le pouvoir d’achat et diminuant l’impact carbone de nos appareils.

Pour se pencher un peu plus sur les chiffres, regardons ce que le marché de l’innovation durable représente en France. Avec plus de 30 000 emplois et près de 9 milliards d’euros levés lors de tours de table, les startups du secteur se portent bien. Près de 30% d’entre elles n’ont d’ailleurs jamais eu recours à une levée de fonds. Sur les plus de 1 000 structures portant des projets à impact positif, plus de 50% sont portées sur des thématiques environnementales. Que ce soit avec des solutions de Machine Learning, de Data Analytics, elles combinent principalement des outils technologiques pour obtenir des produits plus responsables. De l’AgroTech à la GreenTech, les projets portés par ces entreprises semblent avoir le vent en poupe.

Un modèle boosté par la communauté

Si l’innovation durable se porte si bien en France, c’est aussi parce qu’elle repose sur des modèles disruptifs. Finies les sessions R&D en vase clos, on se tourne beaucoup plus vers la communauté pour concevoir et tester le produit dès ses premiers paliers. De même, si 30% des startups à impact ne se tournent pas vers la levée de fond, c’est aussi parce que le consommateur est devenu un acteur du financement.

L’innovation collaborative et responsable

De plus en plus d’entreprises et de startup se tournent vers l’innovation collaborative, notamment dans les secteurs durables. Qu’il s’agisse de mieux prendre en compte le besoin du consommateur, d’appréhender l’impact d’un produit ou de favoriser la créativité, les raisons sont nombreuses pour les projets qui se tournent vers cette solution.

Il s’agit de l’un des piliers de l’innovation durable d’ailleurs : prendre en compte l’ensemble de l’écosystème. S’il ne s’agit pas d’un processus propre aux entreprises à impact écologique (Safran ou encore la NASA l’ont adopté), il est tout de même parfaitement adapté au domaine.

Le financement collaboratif a le vent en poupe

L’innovation durable bénéficie d’une part non négligeable de startups ayant réussi à se lancer sans passer par la case prêt bancaire ou financement d’amorçage. Quel est leur secret ? Eh bien, il est connu depuis maintenant plus de dix ans, il s’agit du crowdfunding. Les plateformes ont pullulé au cours des dernières années, à tel point qu’elles servent aujourd’hui à soutenir des projets au-delà des entreprises.

Elles restent cependant un outil puissant pour accompagner le lancement d’un projet souhaitant s’appuyer avant tout sur la communauté. En 2020 par exemple, KissKissBankBank, l’un des leaders français du domaine, comptabilise plus de 19 millions d’euros levés sur sa plateforme en faveur des projets hébergés. Parmi les entreprises aidées par ces financements participatifs, on retrouve plus de 80% de projets à impact, reconnus comme faisant partie de l’économie sociale et solidaire. Cette notion s’éloigne un peu de l’innovation durable, tout en restant proche malgré tout. Une preuve du lien étroit qu’entretient ce pan de l’innovation avec sa communauté.

Pourquoi se tourner vers l’innovation durable en tant qu’entreprise ?

Maintenant que l’on en sait plus sur l’innovation durable, il faut se demander pour quelle raison une entreprise souhaite se tourner vers ce domaine. Car oui, il n’est pas réservé aux startups, tout entrepreneur peut, à un moment du cycle de vie de son projet, décider d’y inclure une part plus ou moins importante d’éco responsabilité. Qu’il s’agisse d’écouter le consommateur, de donner un nouveau cap à sa structure ou juste se préparer au futur du marché, voici les bonnes raisons de se lancer dans l’innovation responsable.

64dc94dcf2243e56a46ba94e Fi024

Répondre aux attentes du marché

La prise de conscience des consommateurs concernant les enjeux climatiques a beau être récente, elle n’en reste pas moins rapide. Les communautés deviennent de plus en plus concernées par l’impact de leurs produits, tant que le prix reste accessible. On prendra un exemple marquant : dans les grandes surfaces, le rayon écoresponsable, aussi appelé rayon bio, est passé d’une simple gondole il y a 5 ans à un espace représentant 5 à 15% du magasin aujourd’hui. Et ce, dans la plupart des grandes enseignes.

Les études tendent ainsi à prouver que les consommateurs sont de plus en plus attachés aux marques qui ont une mission responsable et éthique. Alors communiquez auprès de vos engagements et surtout, respectez-les Cela vous permettra de développer une relation de confiance avec votre communauté, facilitant ainsi la fidélisation de vos clients.

Donner du sens à sa mission

Une autre raison est celle de donner des valeurs à son projet. Qu’il s’agisse d’une startup ou d’une entreprise, toute structure est bâtie sur une vision. L’innovation durable apporte une étiquette éthique à cela, au travers d’engagements mis en avant. Il s’agit d’un élément motivant pour l’ensemble des acteurs internes à l’entreprise. Cela joue aussi un rôle dans l’attractivité vis-à-vis des postulants à un emploi. Un certain avantage quand on connaît la difficulté de certains secteurs à recruter des profils spécifiques.

Anticiper les changements

Les prochaines années vont amener leur lot de défis pour les entreprises. En termes de capacités de production, de restrictions et limites dues aux futurs changements climatiques ou sociaux, des barrières risquent de se créer pour certains secteurs. Se tourner vers l’innovation durable, c’est opter pour une production résiliente, qui cherche à se pérenniser en incluant la notion de limites.

Il s’agit donc d’une garantie de sécurité que prend l’entreprise en l’incluant dans sa stratégie. Cela permet de prévenir les changements du marché et de protéger au maximum le modèle économique en l’adaptant au changement.

L’innovation durable est donc plus qu’une simple notion, mais une réalité économique bien présente. Pour beaucoup d’entreprises, il s’agit d’un nouveau changement à adopter, alors que les enjeux de la digitalisation ne sont eux-mêmes pas totalement appréhendés par tous les acteurs économiques. Cependant, il s’agit d’un axe central pour tout projet souhaitant se projeter dans une vision poussée de son futur.

Si même la FinTech a entamé sa transition vers l’innovation durable, alors c’est le signe que ce secteur a le vent en poupe ! Pour l’heure, l’innovation durable est un secteur en pleine croissance. Parmi nos licornes tricolores se trouvent d’ailleurs certaines startups issues de la filière. Un signe sans doute positif du marché à l’égard d’un secteur porteur de solutions pour le futur.