Comment trouver des financements pour sa startup

On le sait, depuis plusieurs années, les startups sont le centre de l’attention dans le domaine de la création d’entreprises. Elles sont annonciatrices d’innovations mais aussi de croissance rapide, un rêve pour les acteurs financiers. C’est parfait, ces projets sont souvent à la recherche de solutions pour nourrir leur trésorerie.

Alors aujourd’hui, on embarque pour découvrir comment financer une startup ! Tour d’horizon des principales solutions de financement mais aussi du meilleur moyen de préparer son dossier.

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Pour commencer, définissons ce qu’est une startup. Même si le mot startup est devenu un terme commun dans le monde des affaires depuis plus de deux décennies, il est toujours bon de rafraîchir la mémoire.

Le mot startup décrit une entreprise encore en phase de démarrage, porteuse d’un concept innovant et avec un potentiel de croissance rapide. Les startups sont souvent caractérisées par leur approche disruptive, c’est-à-dire dans une recherche de transformation du marché existant en proposant une offre ou une méthodologie différente des habitudes traditionnelles.

La croissance est un élément clé pour les startups qui cherchent à maximiser leur impact sur le marché. Les entreprises innovantes qui réussissent à atteindre leurs objectifs peuvent se positionner en leader sur leur marché ; pour celles qui combinent tous les facteurs, les perspectives de croissance à long terme restent hautes.

Pour se développer et garder un avantage sur sa concurrence, la startup a besoin de fonds, qu’elle consomme souvent à une vitesse effrénée. Cela est dû, entre autres, à l’impact des frais en R&D mais aussi en marketing. Afin de nourrir la trésorerie, la startup va donc pouvoir se tourner vers un ensemble de solutions de financements.

Quelles sont les solutions de financement ?

Financer une startup ou un projet innovant nécessite un projet solide ; d’autant plus à l’heure actuelle, où l’on note une baisse des sommes levées lors des tours de table. Il faut donc pouvoir défendre sa vision devant des financeurs (investisseurs, banquiers…) de plus en plus rôdés pour déceler des projets avec un potentiel réel. Il est donc primordial de trouver les bons partenaires pour la bonne phase de financement.

Prêts bancaires

Le prêt bancaire est la principale source de financement dans les premières étapes de la vie d’une entreprise. Pour les startups, cela est aussi une solution, même si elle doit être considérée comme une option bien pesée pour un besoin spécifique.

Il est à noter que la plupart des banques proposent aujourd’hui des solutions de prêts adaptés à cette configuration d’entreprises. Il est donc possible de solliciter des financements pour de la trésorerie d’amorçage, pour soutenir les premiers recrutements… Sachez cependant que beaucoup de banques, comme le Crédit Agricole et son Village, vont avant tout aider les startups accompagnées par leurs équipes. Renseignez-vous d’abord sur les programmes de suivi des organismes avant d’opter pour le prêt.

Crowdfunding

Le financement participatif, ou crowdfunding, est une solution attractive pour trouver des financements issus du grand public ou de communautés spécialisées. Kickstarter a été une rampe de lancement pour de nombreux projets, comme le sont devenus des plateformes comme KissKissBankBank ou encore Indiegogo.

Ce type de financement amène ses avantages : on crée une communauté en levant des fonds et cela n’inclut pas obligatoirement une cession de parts au capital social. Cependant, il faut garder en tête que le crowdfunding nécessite un plan d’action millimétré, avec un axe de communication, un axe presse, mais aussi un axe centré sur la récompense donnée aux participants, qui peut être un canal logistique à elle seule. L’idéal est d’être accompagné au cours de votre préparation de financement participatif.

Aides publiques

La France propose un grand nombre d’aides publics à destination des startups et des projets innovants. Si vous êtes accompagnés par un incubateur ou un accélérateur, vos accompagnateurs pourront sans doute vous renseigner sur les dispositifs les plus adaptés à votre structure.

Sachez tout de même que plusieurs types de fonds existent : diverses subventions et prêts garantis, principalement proposés par la BPI, mais aussi des abattements fiscaux et crédits d’impôts pour les projets de R&D. Vous pouvez aussi vous tourner vers les Sociétés d’accélération du transfert technologique pour accompagner votre démarche innovante. Enfin, les Régions disposent de solutions, au travers de fonds propres ou des fonds FEDER. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire cet article sur les aides disponibles pour l’innovation.

Investisseurs

Lorsqu’une startup a réussi à prouver la valeur de son produit à l’égard du marché, elle peut alors se tourner vers les investisseurs. Là, c’est tout un monde qui vous attend. Séries A, B, C, D… En fonction de la taille de l’entreprise et de sa valorisation, différents niveaux d’investissements peuvent être sollicités.

Il faut savoir que les tours de tables se font auprès de fonds, de business angels ou encore d’entreprises et d’organismes publics. Il faut donc préparer votre dossier en amont et vous faire accompagner par des experts pour que tout soit rôdé avant de vous présenter devant les jurys.

Pour financer sa startup, plusieurs solutions existent. Le prêt bancaire, le crowdfunding, les aides publiques et aussi les investisseurs.

Comment présenter un projet solide ?

La présentation d’un projet est une étape primordiale pour obtenir du financement pour sa start-up. Il est important de bien détailler le schéma et les objectifs d’une entreprise, notamment en présentant un plan d’affaires solide accompagné de données chiffrées crédibles. Il faut également expliquer clairement quel est le produit ou service proposé ainsi que sa valeur ajoutée et comment on envisage son développement à court terme. Enfin, il convient d’effectuer une analyse approfondie du marché et des possibilités concurrentielles.

Définir un Business Plan

Votre business plan, c’est un petit peu la roadmap de votre activité. La feuille de route, un peu optimiste pour attirer l’attention mais suffisamment réaliste pour ne pas donner de faux espoirs. L’élaboration d’un bon business plan est essentielle pour dresser un tableau fidèle de l’activité de votre startup et prouver aux investisseurs que votre projet est viable et porteur sur le long terme.

Le business plan doit inclure tous les points nécessaires afin de répondre aux questions des investisseurs tels que : le contexte général, la description produit/service, le modèle financier, les analyses SWOT, la stratégie commerciale… Cette phase demande généralement du temps, mais elle joue un rôle crucial si vous souhaitez convaincre des investisseurs.

Proposer un modèle économique viable

Une fois que le business plan a été établi, il faudra choisir le modèle économique qui correspond à votre activité en déterminant la meilleure façon de monétiser votre produit ou service et comment accumuler des revenus sans compromettre la croissance future ni altérer la vision globale.

Pour bien financer sa startup, pensez à vous préparer. Identifiez votre business plan et proposez un modèle économique réaliste et viable.‍

N’hésitez pas à challenger vos hypothèses de modèle économique, même auprès d’intervenants extérieurs. En développant un projet d’entreprise, on a souvent tendance à oublier certains obstacles et certaines réalités. Il faut alors revoir chaque étape, chaque processus et réfléchir aux aléas pour concevoir des scénarios alternatifs.

Si vous souhaitez financer votre projet, retenez donc qu’il est primordial de bien choisir votre interlocuteur en fonction de la phase de votre entreprise, mais aussi de préparer votre projet à toute la procédure. Prenez aussi en compte le contexte de votre startup : les attentes du marché, sa maturité, votre concurrence, vos freins et besoins… Plus vous anticipez ces éléments, mieux vous serez préparés à défendre votre demande.

Avec tout cela en tête, vous serez en mesure d’accélérer votre développement et de garantir un avenir prometteur pour votre start-up ! N’hésitez pas à vous faire accompagner par un accélérateur pour accroître vos chances de financement.