6 règles pour une formation professionnelle efficace

La formation professionnelle est un élément essentiel de la performance d’une entreprise. C’est le moyen de conserver des équipes efficaces, mais aussi de faciliter la transition lorsque vos collaborateurs changent d’emploi.

La formation professionnelle permet à chacun de développer ses compétences au-delà de sa carrière, elle permet de valoriser des savoirs faire propres à chaque membre d’une équipe. L’entreprise bénéficie donc doublement de la formation professionnelle, en valorisant le salarié et en élargissant le champ de ressources à sa disposition.

Les différents formats de formation

La formation professionnelle est l’ensemble des actions que l’on met en place au sein d’une entreprise pour développer les compétences de ses salariés, les aider à progresser dans leur carrière et adapter les savoir-faire à l’évolution de la technologie et de ses besoins.

On distingue plusieurs types de formations professionnelles :

  • Formation initiale
  • Formation en alternance
  • Formation continue
  • Formation qualifiante
  • Formation à distance
  • Validation des acquis par l’expérience
  • Certificats de qualification professionnelle

Pour chaque collaborateur, il existe un type de formation pouvant correspondre à ses attentes. Il est important de communiquer sur les possibilités de montée en compétence, cela contribue à l’épanouissement des salariés comme de l’entreprise. Pour chacun, il est possible de se renseigner sur les formations et les accompagnements proposés par la société. De plus en plus de structures proposent des programmes internes sur des sujets pouvant aller de la compétence professionnelle jusqu’au domaine des passe-temps et des loisirs.

L’e-learning et blended learning

Depuis l’apparition des formations en ligne, un eldorado s’ouvre aux entreprises. La possibilité de proposer l’accès à de nouvelles compétences en toute simplicité est un avantage énorme qui permet aux équipes de se former sans pour autant nécessiter la logistique d’organisation d’une formation en présentiel.

En e-learning, on retrouve plusieurs types de parcours : MOOC, des cours en lignes ouverts au grand public, SPOC, des parcours destinés à des groupes réduits, souvent en complément d’une formation en présentiel, et enfin les COOC, une gamme de programmes pour les salariés, pensés pour être suivis en complément d’une activité professionnelle.

Cela fait quelques années qu’un combo entre formation présentielle et e-learning apparaît dans le monde de la formation professionnelle. On parle alors de blended-learning, ou apprentissage mixte. Ce type de programme mélange les avantages des deux systèmes, avec d’un côté la présence d’un formateur dédié tout en conservant la souplesse des cours en ligne. Cette solution peut être idéale pour une entreprise souhaitant proposer un cadre souple, mais sérieux d’apprentissage à ses équipes.

La formation qualifiante ne fait pas tout

Il peut être très intéressant pour le salarié d’obtenir une reconnaissance concrète à l’issue de la formation professionnelle. Certificats, diplômes, de plus en plus d’organismes certifient leurs programmes pour pouvoir délivrer des actes reconnaissant l’obtention des connaissances. Cependant, cela apporte aussi son lot de limites. Tout d’abord, la contrainte de la certification. Elle est souvent orientée pour une catégorie de métiers précis et n’ouvre donc pas de nouvelles portes professionnelles aux équipes. Ensuite, surtout pour les formations diplômantes, il s’agit d’années d’études avant la validation, avec une souplesse fréquemment faible, voire inexistante.

Cela est alors pertinent de se tourner vers des formations professionnelles simplifiées. Elles ne sont pas moins pertinentes pour autant, car comme habituellement, tout va dépendre de l’organisme à l’origine du programme. Beaucoup de plateformes en ligne proposent des parcours initiaux complets, permettant a minima au salarié de mieux appréhender un concept. Généralement plus accessibles financièrement, ces programmes sont la bonne solution pour donner des opportunités pouvant être renforcées à la demande des équipes par des formations plus complètes.

L’importance de valoriser la VAE

Il ne s’agit pas réellement d’une formation, même si elle a cette considération d’un point de vue strictement professionnel. Ce cadre a été créé pour faciliter la valorisation des compétences acquises dans l’exercice d’une profession. Ainsi, si un salarié a travaillé dans un domaine dans lequel il n’était pas diplômé, il peut obtenir une certification par validation des acquis. La confirmation se passe sur plusieurs années, suite à une procédure cadrée.

La VAE est une formation professionnelle importante dans l’entreprise. En effet, elle donne de l’importance à l’acquisition de savoir-faire en dehors des études. Elle est ouverte à toute personne salariée, dans le cadre des conditions énoncées par la Loi. La VAE vient donc certifier les compétences apprises sur le terrain, notamment pour les collaborateurs n’ayant pas eu l’occasion de faire des études dans leur domaine professionnel.

La formation professionnelle, un investissement pour l’entreprise

La formation professionnelle n’est pas une dépense, mais un investissement. Toute entreprise se retrouve en manque de ressources professionnelles à un moment donné. Plus important encore, avec les évolutions technologiques fréquentes ainsi que les changements de modes de consommation, il est primordial que chaque collaborateur reste alerte sur son domaine. Des compétences mises à jour il y a 5 ans peuvent devenir obsolètes dans les prochains mois. Dans une logique de progression constante, la formation professionnelle sous toutes ses formes est ainsi un outil puissant. Elle permet d’éviter un turnover dans les équipes tout en valorisant le salarié.

Le retour sur investissement de la formation se fait alors ressentir dans les équipes, mais aussi au niveau de votre stratégie. À titre d’exemple, dans le domaine du marketing, de plus en plus d’entreprises misent sur la montée en compétence en Growth Hacking. Encore inconnu du grand public, il y a encore 10 ans, ce terme est devenu la marmotte de nombre de start-up, mais aussi de sociétés traditionnelles. Plutôt que de recruter de nouveaux membres, beaucoup de ces dernières ont ainsi fait le choix d’accompagner leurs collaborateurs vers l’obtention de compétences.

Trouvez le bon formateur

Pour obtenir les meilleurs résultats, il faut trouver le bon partenaire. Ces dernières années n’ont pas permis de construire une relation de confiance avec le domaine de la formation. Multiplication des coachs en tout genre, arnaques aux comptes CPF… Même si le domaine de la formation privée a été plus touché que celui de la formation professionnelle, les entreprises ont tout de même eu un mouvement de recul avec ces évènements.

Il s’agit donc de trouver le bon organisme pour accompagner vos équipes. Sachez que le gouvernement tient à disposition une liste publique des organismes certifiés. N’hésitez pas non plus à consulter les avis en ligne. Des outils comme Trust Pilot permettent d’avoir une certaine tranquillité sur la qualité des opinions laissées. Enfin, il est important de rester à l’écoute des besoins des salariés. Nous avons beaucoup parlé dans cet article des avantages de la formation professionnelle pour l’entreprise. Il n’en faut ainsi pas oublier que vos collaborateurs sont les premiers à pouvoir vous indiquer des attentes spécifiques pour monter en compétence.