Comment trouver un investisseur pour sa startup ?

Lorsque l’on cherche à financer sa startup, les investisseurs sont des interlocuteurs très importants. Il est crucial pour une startup souhaitant accélérer son développement de trouver des partenaires financiers. Cependant, cela peut être un vrai défi pour le porteur de projet, surtout s’il s’agit de sa première fois dans l’arène.

Dans cet article, nous allons donc nous intéresser aux différentes options disponibles pour les entrepreneurs souhaitant lancer un processus d’investissement. Quels types d’investisseurs y a-t-il, quels réseaux rejoindre pour y accéder, comment se préparer… En somme, nous allons vous donner les clés pour donner un maximum de chances à votre projet.

C’est quoi un investisseur ?

Les investisseurs jouent un rôle crucial dans la vie d’une startup. Ils peuvent intervenir à deux moments clés : dès la conception du projet, grâce à la love money et aux business angels, puis plus tard lorsque l’entreprise est en phase d’accélération, grâce aux fonds d’investissement et aux capitaux risques.

Au début, lors de la création de votre start up, les fondateurs peuvent donc avoir recours à la love money. Il s’agit de l’apport financier de la famille ou même des amis, souhaitant soutenir le projet. Cette forme de financement est souvent utilisée pour accompagner les premiers stades de développement du projet, tels que les études de marché et la conception du produit. Les business angels sont, quant à eux, des investisseurs individuels souhaitant soutenir un projet coup de cœur, mais aussi apporter un savoir-faire et des conseils en matière de gestion d’entreprise.

Plus tard dans la vie de l’entreprise, lorsqu’elle rentre en phase d’accélération, les fonds d’investissement ainsi que les capitaux risques peuvent entrer en jeu. Ils sont des partenaires clés qui apportent de la trésorerie à la startup et lui permettent d’accroître sa valorisation. Le capital risque est un acteur particulier : il apporte un financement plus important, souvent un mélange d’entrées en capital accompagné d’une dette en compte courant, mais aussi une structure de support. Ces organismes viennent ainsi souvent avec leurs propres partenaires pour booster la startup sur les questions de gestion RH, de marketing, de R&D…

Un investisseur peut être un membre de l’entourage, un business angel, un organisme de financement ou un fond d’investissement

Les réseaux pour initier le contact

Le premier pas pour trouver les investisseurs qu’il faut à votre startup, c’est de rejoindre un réseau. Il existe tout un tas de groupements spécifiques pour les entrepreneurs, tels que Réseau Entreprendre ou encore La Mêlée, qui rassemblent des entrepreneurs établis pouvant offrir des opportunités de rencontres avec des entrepreneurs établis. Les réseaux de Business Angels sont également un excellent point de départ ; ces acteurs sont souvent des gérants ou dirigeants, pouvant apporter plus que de la ressource financière.

Il est également important de ne pas sous-estimer les réseaux locaux, comme les BNI (Business Network International) qui rassemblent des entrepreneurs et cadres locaux. Les structures d’accompagnement et de conseils peuvent également être un bon moyen de développer son réseau pour faciliter la rencontre avec des investisseurs. Enfin, les hackatons et les Startups Weekend sont des évènements incontournables pour les porteurs de projets. Ces évènements permettent de venir tester une idée tout en s’entraînant au pitch. Ils représentent aussi l’occasion de faire connaître son projet à des partenaires potentiels. Les rencontres faites lors de ces évènements peuvent créer de précieuses opportunités pour le futur de la startup.

L’accompagnement pour se préparer

En amont de toute recherche d’investissement, il est important de penser au cadre dans lequel évolue la startup. Il est important de souligner l’importance d’un accompagnement professionnel pour maximiser les chances du projet tout au long de son développement. Les incubateurs et accélérateurs sont des structures idéales pour cela, en aidant la startup à élaborer un modèle d’affaires solide, à le mettre en place et à le faire évoluer dans le temps. Ces structures permettent aussi, de par leur métier et réseau, une mise en relation avec de potentiels investisseurs pertinents.

En rejoignant une structure d’accompagnement, la startup peut bénéficier d’un savoir-faire et d’un encadrement lui permettant de se concentrer sur son métier. L’incubateur, ou l’accélérateur, va permettre au projet d’atteindre ses objectifs en identifiant les étapes à franchir pour y parvenir. Ils aident également les porteurs de projets à concevoir un plan de levée de fonds efficace et adapté à la phase de développement de la société. Ils préparent les équipes via la conception d’une stratégie, mais aussi au travers de réunions, de présentations de pitchs et de négociations.

Enfin, se faire accompagner est aussi une étape clé dans la recherche d’un investisseur, car cela vient rassurer de potentiels candidats. Ces structures offrent un écosystème propice au bon développement du projet, au travers d’un environnement dynamique, mais stable. La startup peut alors se concentrer sur sa croissance tout en renforçant son réseau et ses partenariats. Pour l’investisseur, il s’agit d’une garantie importante pour visualiser la solidité du projet.

S’il est important de trouver un investisseur pour sa startup, cela n’est pas pour autant chose aisée. Parmi les différents moyens d’aborder la question, la meilleure solution reste de construire un réseau et de bénéficier d’un accompagnement solide.

N’oubliez pas que l’investisseur n’est pas seulement une opportunité de financement. Il représente un partenariat et un mentor, pouvant ouvrir des nouvelles opportunités pour la startup.

Impact My Business accompagne les projets innovants pour leur permettre d’atteindre leur marché dans les meilleures conditions.